Comment bien emballer vos œuvres d’art pour le transport ?

Même si vous confiez le transport de vos œuvres d’art (emballage, dédouanement et expédition) à un professionnel, vous pouvez emballer vous-même vos œuvres d’art (peintures, sculptures, photographies, maquettes d’architecture) et les confier à une entreprise spécialisée. Le transport est l’une des causes principales de dommages aux œuvres d’art. Le risque d’accident accroît avec le nombre d’opérations. En utilisant l’équipement spécial, le nombre d’opérations est considérablement réduit. Voici quelques conseils pour emballer et expédier vos œuvres d’art et éviter les risques de dommages.

Le meilleur emballage pour envoyer des œuvres d’art

L’emballage et transport d’oeuvres d’art est un élément très important. Des caractéristiques d’emballage différentes sont requises. Résistance aux chocs, aux déformations, aux perforations, à l’humidité, etc. Emballage avec coins de protection Mousse plastique (disponible dans le commerce) ou carton (à faire soi-même) avec coins de protection.

Ils sont particulièrement utiles pour protéger les objets encadrés à peindre et les miroirs et tableaux sous verre. Durant le déménagement des pièces, il convient de prêter une attention particulière aux coins, qui sont les plus vulnérables.

Le cadre peut parfois se briser dans un coin après un léger choc. Les coins peuvent être protégés par des feuilles de mousse préfabriquées ou l’objet peut être entièrement emballé. Dans la chambre.

Après avoir précisément fixé les coins

Une fois que les coins de l’objet ont été soigneusement fixés, nous recommandons d’appliquer une couche de protection souple pour diminuer les variations et les vibrations. Cette couche de protection supplémentaire peut être de la mousse, du plastique, du papier bulle, etc. Ajoutez également un support supplémentaire à l’emballage pour éviter que les marchandises ne glissent à l’intérieur de la boîte ou de la caisse (polystyrène, carton, etc. ; papier froissé, etc.).

Œuvre d’art externe

Vieux carton

Utilisez du carton neuf dans la mesure du possible. Plus l’emballage est utilisé longtemps, plus le risque est grand qu’il perde ses propriétés protectrices d’origine et cesse d’assurer une protection optimale pendant le transport.

Si vous devez réutiliser le carton, assurez-vous qu’il est suffisamment solide et résistant, qu’il ne présente pas de trous, de fissures ou de déchirures et que les coins sont en bon état.

Carton ondulé renforcé

Une couche protectrice solide protège le matériau contre les coups (par exemple, le carton ondulé double renforcé).

Pour les boîtes minces, l’emballage peut être renforcé en appliquant une feuille intérieure ou un intercalaire en carton ondulé® (de 3 ou 5 mm d’épaisseur, de la même taille que la boîte) des deux côtés de la boîte. Ces feuilles protègent et renforcent les feuilles de carton fin.

Boîte en bois

La meilleure protection reste une boîte (en bois ou un mélange de bois et de carton). Ceci est particulièrement important pour le transport sur de grandes distances. Il y a des cadres en bois pour les peintures et des cadres en bois pour les sculptures. Protection supplémentaire pour l’emballage des œuvres d’art

Bande élastique

Nous vous recommandons de l’emballer de manière étanche et hermétique (protégez toujours l’emballage de l’humidité et de l’eau).

Un simple tube suffit pour créer une toile vierge sans cadre ni papier. Lorsque le rouleau est inséré dans le tube de transfert, sa conception permet de réduire considérablement son volume et de minimiser son poids. Dans cette méthode, le destinataire doit emballer la toile ou encadrer l’œuvre à la réception du colis.

Posted in Art

Comment créer une tenue moderne avec des vêtements Viking ?

Les différentes représentations et les récits révèlent la qualité au niveau des tenues vestimentaires du peuple viking. Reconstituer une tenue viking peut sembler extravagante. Il est plus approprié d’adopter une tenue moderne avec des costumes de l’époque.

La conception des vêtements Viking

Les vikings, plutôt coquets, attachaient une grande importance à leur apparence et leur accoutrement. Les femmes confectionnent les vêtements à partir de textiles locaux ou acquises pendant les expéditions commerciales et les conquêtes. Les habits étaient confectionnés en lin, en soie et en laine. On utilisait aussi des fibres de chanvre ou d’ortie. Le peuple appréciait les couleurs, notamment le rouge. Les vêtements étaient également décorés de motifs et de symboles.

Les éléments de la tenue Viking

Les tenues variaient d’un sexe à l’autre, avec l’âge et la classe sociale. Toutefois, elles comportaient certains éléments communs.

Les habits masculins

Les hommes de la civilisation Viking portaient des pantalons sans poche serrés avec un cordon à la taille. En guise de sous-vêtements, ils mettaient un autre pantalon et une tunique. L’extérieur du pantalon était enveloppé de deux longues bandes au niveau des jambes. Un grand morceau de tissu de couleur rectangulaire servait de manteau, à la manière d’une cape.

L’habillement féminin

Le sous-vêtement féminin était une longue chemise de lin porté en sous-robe. La robe , en lin ou en laine était longue jusqu’aux chevilles. Une robe tablier plus courte et retenue par une bretelle la recouvre. Pour se protéger du froid, la femme portait un châle sur le dos et un capuchon qui retombait de la tête sur son dos. Elle mettait un bandeau autour de la tête et un foulard à son cou.
Les nombreux accessoires comme la ceinture, les amulettes, les bijoux et les perles ornaient la tenue féminine.

La tenue Viking moderne

Les vêtements, les accessoires et les chaussures Viking sont disponibles, fidèlement inspirés des modèles historiques. Leur conception, modernisée, les adapte à la conjoncture contemporaine et aux aléas du climat. Pour ceux qui redoutent la singularité, des t-shirts, des casquettes et des sweat sont imprimés de motifs Viking . Pour mieux se mettre dans la tendance, nous vous conseillons d’adapter votre coiffure.

Pourquoi les livres se transforment-elles en film ?

Nous avons déjà vu le top de la sélection des livres qui ont été transformés en film, bien que la liste ait changé, nous n’allons pas les découvrir dans ce dossier. Ce qui nous intéresse ici, ce sont les critiques lancés sur ces livres qui sont devenus une bonne base pour sa transformation en film. 

La place du livre dans notre vie

La plupart de ces livres, qui ont été revisitées par les producteurs de cinéma, n’ont pas eu de succès sur le marché. Le souci est que chaque livre a son lecteur et pourtant, tous les genres de films peuvent se découvrir par le monde entier sans distinction. En général, il y a des livres qui ont été conçu pour les étudiants, donc logiquement, ils sont exposés dans les bibliothèques de l’académie, afin d’offrir de la culture générale pour les lecteurs. Mais tout le monde n’est pas lecteur également, par contre, nombreux sont des fans des séries et des films. Donc, pour une question de stratégie marketing, les livres deviennent des films.

 

Interpréter le cinéma correctement

Le livre et le cinéma ont été toujours de bons copains, et même si tout le monde a cette idée aussi farfelue de classer les livres dans la classe du « old school », peut-être que ces personnes n’ont jamais lu un livre en entier de sa vie. Eh bien, sachez qu’il n’y avait pas de cinéma sans les livres au départ, et vous pouvez imaginer la suite des histoires réalisées sur le cinéma qui n’ont pas de bases sur les livres. 

Apprendre à regarder un film est un art, voilà pourquoi le cinéma est appelé septième art. Nous sommes tous bornés par le look de l’acteur et sa bogossité, que nous avons oublié le contexte du film, et en fin de compte, nous lançons des interprétations très incohérentes par rapport au vrai message du film. Par contre, si nous passons dans la lecture du livre, nous aurions le temps de retenir ce qui est intéressant afin d’en tirer l’analyse correcte du film. Alors, pour apprendre à critiquer les films, vous avez le livre de Laurent Jullier sur « Analyser un film ».

 

Quelques romans interressants à lire en été

L’été est la saison que tout le monde attend avec impatience. C’est le moment de se détendre à la plage. Même si le confinement a permis à beaucoup de se consacrer à la lecture, il existe encore de nombreux romans dont vous pouvez dévorer successivement les pages. Voici notre sélection des romans à lire cet été, ici.

L’énigme de la chambre 622 ( Joël Dicker)

Une nuit au mois de décembre, une personne est assassinée dans un hôtel en Suisse. Malgré les nombreuses enquêtes de la police, l’assassin n’a jamais été retrouvé. Plusieurs années plus tard, un écrivain se rend dans le même hôtel pour y séjourner. Réussira-t-il à résoudre le mystère de la chambre 622 ?

 

La vie est un roman (Guillaume Musso)

Carrie, la fille d’une romancière à succès a mystérieusement disparu dans leur appartement de Brooklyn. Les portes et fenêtres étant fermées à double tour, les caméras de surveillance ne montrent aucune intrusion dans l’appartement. Les enquêtes de la police n’aboutissent à rien de concret. Romain Ozorsky, un autre auteur de renom vivant à Paris, entame l’écriture d’un nouveau roman. Il détient peut-être la clé pour retrouver la fillette disparue.

Il était deux fois ( Franck Thilliez)

Julie une adolescente a mystérieusement disparu en 2008. Le seul indice dont dispose son père lieutenant de police pour la retrouver est son vélo attaché contre un arbre. Se rendant dans la chambre d’un hôtel pour faire des investigations, il s’endort et se réveille plusieurs années plus tard dans une autre chambre de l’hôtel. Que s’est-il réellement passé ?

Les best-sellers en matière de jardinage

Créer un espace vert chez soi est une excellente idée. Mais, comment s’y prendre et quelles sont les espèces à planter dans une maison ? Afin de vous aider à réaliser votre rêve, des auteurs comme Didier Willery, Catherine DUCATILLION, Christian Boue… vous ont rédigé d’excellents livres de jardinage. Ces différentes œuvres vous serviront de guide et de repères. Cliquez donc pour être redirigé ici.

Les best-sellers du jardinage

Une maison remplie de fleurs et de plantes aux mille couleurs est attrayante. C’est également une maison riche en O2. Mais, faire un jardin chez soi n’est pas si simple que cela paraît. Il vous faut certaines connaissances, de la passion et surtout de la patience. Toutefois, si l’envie vous tente d’avoir un espace vert, nous vous conseillons de lire les ouvrages que nous vous citerons plus bas pour plus vous aguerrir.

 

Jardin d’hiver, une saison réinventée

Cet ouvrage a été publié en 2016. Il permet au jardinier de savoir à quel type de plante se consacrer pendant l’hiver.

Le Guide de la couleur au Jardin

Il est conseillé pour les jardiniers professionnels qui ont cette manie de toujours vouloir améliorer la composition de leurs plantes et aussi pour les débutants. Cet ouvrage apporte plus de détails sur les fleurs dans un mélange d’humour.

Petits Jardins actuels

Utile pour les jardiniers disposant de lopins de terre et pour les amateurs. Il porte sur l’aménagement des petites portions de terre et de l’aspect de la nature.

Le Guide terre vivant du Potager bio

Cet ouvrage explique les différentes méthodes de conservation des produits issus d’un potager. Les jardiniers débutants ou les plus expérimentés devraient y jeter un œil.

Les Bouquets d’Isabelle

L’auteur explique les méthodes de décoration rien qu’avec les fleurs issues du jardin. Les passionnés de roses y trouveront leur compte.

Cadeaux à donner lors d’un baptême si vous êtes marraine ou parrain : les traditions

Vous avez été invité à être parrain ou marraine lors d’un baptême et vous ne savez pas quoi offrir à votre futur filleul ou filleule ? Certains dons sont devenus une tradition, et ils ont une belle signification pour l’initiation chrétienne, et nous vous en parlons ci-dessous

Continue reading « Cadeaux à donner lors d’un baptême si vous êtes marraine ou parrain : les traditions »

Posted in Art

Les femmes, le féminisme : sujet de conflit

Le mouvement féministe naît de la nécessité d’agir sur un conflit profond de la société, déterminé par le fait de naître femme ou homme. Sur cette différence biologique initiale s’articulent les processus qui donnent aux hommes un pouvoir sur les femmes et qui génèrent des discriminations et des inégalités qui se manifestent socialement, culturellement et économiquement. Il s’agit donc d’un conflit qui constitue l’une des caractéristiques structurelles du modèle actuel d’organisation sociale.

Continue reading « Les femmes, le féminisme : sujet de conflit »